Entretenir sa chaîne de moto partie 1/2 : contrôle de la tension de chaîne

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Pas encore de vote)
loading...Loading...

WD-40 vous propose de découvrir comment entretenir efficacement sa chaîne de moto afin de pouvoir profiter des balades de l’été sans mauvaise surprise !

Pour ce premier chapitre, il sera essentiellement question du contrôle de la tension de la chaîne moto. C’est dans un second chapitre que seront abordés le nettoyage et le graissage de la chaîne.

Tout d’abord, il convient de se pencher sur l’anatomie de votre moto.

Comment fonctionne-t-elle ? Quel est le rôle de la chaîne dans le processus ?

Le moteur de votre moto crée de l’énergie. Celle-ci doit être transmise à la roue arrière pour obtenir un mouvement en avant ou en arrière. C’est donc votre chaîne de moto qui va jouer ce rôle de messager pour envoyer de l’énergie à la roue. Le but d’une bonne transmission est de perdre le moins d’énergie possible, donc de garder au maximum la puissance délivrée par le moteur. Cependant, il est possible que votre moto ne dispose pas d’une transmission par chaîne.

Types de transmissions

On trouve sur le marché 3 types de transmissions :

  • La chaîne, que l’on vient de mentionner et qui se trouve sur une grande partie des motos vendues.
    • Avantages : Elle est légère et peu gourmande en énergie. Elle fait passer à la roue le plus de puissance motrice possible en ayant peu de perte par rapport aux autres transmissions.
    • Inconvénients : Entretien régulier de la chaîne de moto nécessaire (sinon oxydation, points durs et détente de la chaîne sont des risques) et durée de vie limitée. Son usure dépend de votre activité de motard et de l’entretien que vous lui prodiguez.
    • Il est question de chaîne à joints toriques lorsque sur la chaîne sont montés des joints en forme de tore (une chambre à air est un tore creux par exemple). Ces joints viennent aider à diminuer les frottements sur les motos puissantes. Si vous désirez opter pour une chaîne à joints toriques, renseignez-vous d’abord chez votre mécanicien pour savoir si elle sera compatible sur votre moto. En effet, il faut faire attention car le poids des joints toriques et de la chaîne peut vous faire perdre de la puissance.
  • La courroie, notamment utilisée par les Harley Davidson. Elle nécessite peu d’entretien et est encore présente sur des scooters.

Entretenir sa chaîne de moto partie 1/2 : contrôle de la tension de chaîne

  • Le cardan, utilisé le plus souvent sur des motos routières BMW. Ce type de transmission ne nécessite aucun entretien mais n’est pas compatible avec tous les modèles.

La première étape d’entretien de la chaîne de moto consiste à vérifier la tension de chaîne.

Entretenir sa chaîne de moto : tension de chaîne

Matériel

Pour vérifier la tension de votre chaîne de moto, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Un mètre ou une règle
  • Des gants
  • Une béquille d’atelier si votre moto ne dispose pas d’une béquille centrale.

Vérifier la tension de sa chaîne est important pour son bon fonctionnement. Dans le cas de mauvais réglages, elle peut amener ce que l’on appelle des points durs : lors du défilement de la chaîne, celle-ci doit circuler librement. Sur une chaîne, les maillons sont alignés. Donc, en sortie de pignon, si vos maillons ne se remettent pas droit c’est qu’il existe un durcissement à cet endroit. De plus, dans le cas où vous sentez des accrochages lorsqu’elle rencontre le pignon, c’est que vous avez ce qu’on appelle des points durs. Ils peuvent être résolus mais sont révélateurs d’une usure et d’un vieillissement de la chaîne.

Afin de pouvoir prendre vos mesures correctement, il faut que la moto se trouve sur sa béquille centrale ou sur une béquille d’atelier. La roue arrière ne touche plus le sol.

Contrôle de la tension de chaîne

Pour mener à bien le contrôle de la tension de votre chaîne de moto, il faut vérifier l’écart entre la chaîne au repos et la chaîne remontée. En général, on parle d’un écart compris entre 25 et 40mm. La mesure précise est souvent indiquée soit sur la moto, soit dans le manuel de votre moto. Si ce n’est pas marqué sur le bras oscillant, reportez-vous au manuel d’entretien et aux conseils de votre vendeur de moto.

D’abord, mesurez la hauteur du sol à votre chaîne au repos. Puis, mesurez la hauteur de la chaîne en la poussant avec un doigt vers le haut. Ensuite, faites la différence entre les 2 hauteurs (au repos puis surélevée) : Si la mesure est correcte selon les instructions du fabricant, c’est bon ! La différence entre les deux mesures est souvent comprise dans l’écart cité ci-dessus. De plus, pensez à procéder à cette mesure à plusieurs endroits de la chaîne car en fonction de son usure ou s’il existe des points durs, il faudra sans doute l’ajuster.

Si les mesures ne sont pas bonnes, nous vous conseillons de vous référer à ce tuto très facile. Il vous permettra de comprendre comment tendre votre chaîne moto : Retendre sa chaîne avec Le Repaire des Motards

Vous pouvez également visionner l’une des nombreuses vidéos YouTube qui existent à ce sujet :

Vous avez passé la première étape d’entretien de votre chaîne de moto, à savoir le contrôle de la tension de chaîne. Dans le prochain article, nous poursuivrons les étapes d’entretien de la chaîne avec le nettoyage et le graissage de celle-ci.

N’hésitez pas à partager vos propres astuces pour entretenir la chaîne de moto sur notre page Facebook @OriginalWD40.FR ou sur Instagram @wd40_france.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle et des offres exclusives !

© 2019 WD-40 Company